De l’installation en maraîchage

Nous venons de passer une semaine chez Amandine et Martial, qui s’installent en maraîchage. L’occasion donc de passer un peu de temps au champ, de participer à un chantier de déconstruction (pour changer) et de discuter beaucoup de formes juridiques, contraintes administratives, techniques culturales… Bon courage à eux pour lancer et stabiliser leur petite exploitation. Nous espérons avoir l’occasion de retourner les voir !

Nous repartons pour quelques jours de vélo, avec une météo pour l’instant insolente pour une fin de Novembre. Exceptionnellement, nous ne savons pas encore ou sera notre prochain wwoofing ou chantier, mais nous y travaillons !

Note sur le voyage en binôme : quand un des deux cyclos est malade, on se rend compte à vélo de l’impact de la maladie sur notre capacité physique. En temps normal, nous avons un rythme de pédalage similaire. Avec de petites variations : en général, Antoine est devant le matin, Gaëlle l’après-midi. Mais quand un des deux est malades, la différence devient flagrante : celui qui est bien portant a l’impression que le malade roule avec les freins serrés, et qu’il suffit de mettre un coup de pédale pour le distancer de vingt mètres.