Maison Feuillette et remontée vers Paris

Après plusieurs jours de route éprouvants pour atteindre Montargis, avec vent de face et pluie, nous sommes restés trois jours à la maison Feuillette. Cette maison, construite après la première guerre mondiale, est la plus vieille recensée en ossature bois isolée en bottes de paille au monde. Elle a récemment été rachetée grâce à l’action du Réseau Français de la Construction Paille pour éviter sa destruction et en faire un lieu d’information et de formation sur la construction en paille. L’association Centre National de la Construction Paille a été créée à l’occasion de ce rachat pour assurer ces actions.

A présent l’équipe de la jeune structure a besoin de bénévoles pour aider à rénover la maison en vue d’en faire un espace d’accueil. Le chantier se déroule jusque fin septembre et toutes les bonnes volontés sont bienvenues, même sans compétences en bâtiment. Pour notre part nous avons eu l’occasion de frotter pas mal : ponçage de plinthes et retrait de papier peint, et posé un doublage de plafond…

Nous avons ensuite pris la route du nord pour rejoindre Paris. Une première (petite) étape jusqu’à la forêt de Fontainebleau nous a mis en jambe, merci à Benjamin pour l’hébergement. La deuxième étape a été beaucoup plus conséquente, avec une journée de 97 km entre Fontainebleau, Melun, Draveil, Paris et Chatou ! Partis à 9h, arrivés à 22h, après avoir vu en coup de vent ma tante, s’être égarés dans Paris, avoir suivi la Seine près de l’île de la cité, et s’être arrêtés à un nombre incalculable de feux… Nous avons profité des deux jours suivants pour nous remettre physiquement tout en faisant quelques emplettes pour préparer la tranche suivante de notre parcours, toujours plus au nord. Nous vous en dirons plus bientôt.