Des cochons dans la prairie

Nouvelles rencontres, nouvelles découvertes…et nouveau départ.

Cette fois-ci, nous étions à Mourjou dans le Sud du Cantal, dans une ferme qui élève des porcs bios en plein air, une rareté en France. Nous étions donc curieux de voir ça de plus près. Nous avons donc partagé le quotidien de Véronique, Nicolas, Bogdan et Mirza (les deux chats, terribles chasseurs de rats-taupes) et les cochons pendant 10 jours.

Notre journée-type commençait à 7h30 avec l’alimentation des cochons. Nous petit-déjeunions seulement après, copieusement. Puis petite pause d’une heure, avant d’entamer les occupations de la journée. Fin vers 17h30, avant le repas du soir vers 19h30. Ce rythme n’est pas du tout habituel, et les deux repas par jour au lieu de trois m’ont demandé un temps d’adaptation.

Les cochons, une soixantaine environ, avaient l’air heureux, bien nourris et communicatifs (ils venaient discuter quand ils nous voyaient au bord de leur pré). Véronique et Nicolas avaient toujours un petit pincement au cœur le jour où il fallait en amener à l’abattoir… Nous avons également pu participer à la transformation, de la carcasse aux saucissons et pâtés.

Nous avons eu pour responsabilité de construire un poulailler pour 4 poules, bien isolé, avec des matériaux récupérés. Cela a occupé une bonne partie de nos journées et nous avons pu le mettre en place juste la veille de notre départ ! Nous attendons avec impatience des nouvelles des occupantes quand elles seront arrivées.

Au final encore une belle expérience et beaucoup de discussions très riches. Merci aux Fresnau pour leur accueil !