Avis aux automobilistes…

Quelques notions importantes pour les gens qui ne font pas régulièrement du vélo :

  1. Le vélo a le droit de rouler sur la route, au même titre que les voitures, scooters et autres camions, du moment qu’il respecte le code de la route. Les seules exceptions sont les routes autorisées uniquement pour les voitures (panneau bleu carré représentant une voiture à l’entrée). Et ces routes ne sont pas toujours bien indiquées : il nous est déjà arrivé à deux reprises de se retrouver sur une départementale 2×2 voies, aménagée type « autoroute » sans le vouloir. Nous avons trouvé le panneau « fin de route voiture » en sortant seulement… Pas besoin de klaxonner à tout-va dans ce cas-là : le cycliste se rend bien compte qu’il n’est pas à sa place…mais il faut bien qu’il continue jusqu’à la prochaine sortie. Ce serait encore plus dangereux de faire demi-tour.
  2. Oui il arrive qu’un vélo soit sur la route plutôt que sur la piste cyclable d’à côté, pour moult raisons : il n’a pas trouvé le chemin d’accès, il a eu des mauvaises expériences sur des pistes cyclables pourries: revêtement crevassé, trottoirs tous les 20 mètres, fin de piste au milieu de nulle part… En tous les cas, se reporter au point 1. Plutôt que de klaxonner et de lancer un « et la piste cyclable ?! » tout en sachant que le cycliste n’aura pas le temps de s’expliquer avant qu’on soit loin…

Bref un peu de respect pour les cyclistes qui prennent la peine de respecter le code de la route, qui roulent l’un derrière l’autre…, et qui ne vous font perdre que quelques secondes au final.

Heureusement, ça ne nous arrive pas tous les jours !