Le vent et la pluie : l’épilogue

Désolée pour le suspens insoutenable depuis hier. Sont-ils arrivés ? Ne sont-ils pas arrivés ? Alors, alors ? Roulement de tambour…
Et bien nous avons eu moins de vent pendant la montée du col. Une seule chose à la fois ! Mais le revoilà qui se pointe pendant la descente ! Impressionnant de descendre une forte pente et de sentir les forts ralentissement provoqués par les rafales. Nous commencions à désespérer à nouveau. Heureusement la voir verte que nous avons emprunté ensuite était bien abritée. Arrivée le soir même donc et cela valait mieux au vu des averses et des rafales d’aujourd’hui !

Note du jour : Nous avons compris a posteriori le nom de notre site : quoi que nous fassions, nous arrivons toujours au crépuscule à notre étape.