Retour sur notre premier trajet

Billet publié avec un peu de retard pour cause de connexion internet quasi inexistante.

Nous sommes arrivés à notre première étape après six jours de voyage. En raison des conditions hivernales et des cols à passer, nous avons volontairement fait des étapes courtes. Bien nous en a pris, puisque nous avons pu profiter à notre guise des décors et villages.

Depuis notre dernier message, nous avons le 13 janvier passé Laragne-Montéglin, Sisteron et Volonne, au milieu des rangées de pommiers qui occupent l’essentiel de la vallée. Nous avons ensuite tourné à gauche pour rejoindre Digne-les-bains, et avons trouvé un décor très similaire à la vallée de la Drôme. Arrivés sous la pluie, nous avons été accueillis en grand luxe par un cyclo-voyageur… avec à la clef des lasagnes délicieuses et des discussions sur nos métiers respectif et le matériel à emmener en voyage à vélo.

Le 14 janvier, nous avons rejoint la route Napoléon, avec une ascension du col des Robines et une descente sur Saint-André-les-Alpes, ou une galette des rois nous a réchauffé après une descente très fraîche. Le froid annoncé pour la nuit nous décide à exceptionnellement prendre une chambre à l’hôtel.

Après un petit déjeuner au réchaud au bord du lac, nous sommes passés le 15 janvier par Saint Julien du Verdon, Vergons et le col de Toutes Aurès (1120m). Nous nous sommes alors emmitouflés pour une descente froide et grandiose de 30km jusqu’à Entrevaux. Après avoir rejoint Puget-Théniers, nous avons pris un chocolat chaud très sucré pour nous attaquer à l’ascension du col de Saint Raphaël (+400m, en 2h30), avant d’arriver une demi heure plus tard à notre première destination, une bergerie.