J1 : de Épinal à Port sur Saône

Résumé de la journée façon Antoine :
Aujourd’hui nous avons découvert que la Haute-Saône n’est pas ce qu’on appelle un « plat pays ».
Après le départ d’Epinal, première escale à Port sur Saône, nous avons du mal à marcher droit.

image

image

image

Fontenoy le château

Résumé de la journée façon Gaëlle :
Premiers kilomètres et tout va bien jusqu’à Fontenoy le château : piste cyclable en bord de canal, en plus ça descend! Pause pique-nique sur place + un peu d’attente dans l’unique bar du village pour essayer d’éviter le pire de la chaleur. J’en profite pour faire le tour du hameau, très sympa : on a l’impression de faire un bond 100 ans en arrière avec ses vieilles ruelles désertiques (pour cause de canicule je pense), sa boulangerie, son musée de la broderie et sa « Poste-téléphone-télégraphe ». De même la sortie du département des Vosges se fait de façon attendue : une longue descente (et oui faut bien sortir des « montagnes »!). Mais après ça se gâte… Vous connaissez les fameuses montagnes russes ? Ca monte. Ca descend. Ca remonte. Et puis ça redescend. Ben la Haute-Saône, c’est ça! Je ne veux plus jamais refaire ça, c’est trop frustrant. Bon au menu de la journée, on a aussi eu un petit col (qui nous a bien fini), des vaches (dont des vaches à cornes immenses et aux poils longs qui avaient l’air de mourir de chaud), de la forêt et encore de la forêt. Au final nous sommes arrivés à bon port (c’est le cas de le dire) : Port sur Saône. On est un peu en loques mais on va quand même aller faire un tour au marché de nuit. En tout cas le coin est super chouette bien qu’un peu humide…
Et demain, si nos jambes nous portent encore, direction Besançon!