Coups de soleil et paella

Un petit signe de vie depuis Ibiza où nous passons deux semaines de vacances. Au programme pour l’instant: baignades, visites, siestes, découvertes gastronomiques, nuit dans une cabane de pécheur, canoë sur la côte…
Une découverte intéressante: l’existence d’une communauté hippie / écologiste sur l’île, je pense notamment à la Casita Verde, un centre de formation aux outils et usages écologiques, mais il y a aussi d’autres organismes et entreprises sur Ibiza. Des projets contrastant avec les développements de l’île depuis une vingtaine d’années: autoroutes, hôtels, boîtes de nuit.
L’île ayant été occupée depuis un millénaire par à peu près toutes les civilisations du bassin méditerranéen, la culture locale était une hybridation de ces influences. Les habitants de l’île n’ont pas encore complètement perdu leur culture traditionnelle, mais les développements récents de l’économie ont quasi fait disparaître leur mode de vie, sauf quelques personnes âgées que l’ont voit encore dans les champs au matin.

Au programme pour la suite: repas avec la famille espagnole, soirée salsa, des bulles avec les poissons… le retour au travail viendra très rapidement!
Bon été.
Antoine