Et la vie continue…

Les choses ont bien avancé depuis notre dernier message… petit point.

Le retour en France s’est bien passé, il y a seulement le décalage horaire qui dans ce sens est bien plus violent. Pour ceux qui ne l’ont jamais fait et qui n’arrivent pas à imaginer: le soir vous n’avez aucune envie de dormir, vous finissez par vous endormir… mais c’est pour vous réveiller à trois heures, soit vingt et une heures de votre horloge biologique, et c’est partit pour trois heures d’insomnie. J’ai entre autres pu revoir MIB II et avancer conséquemment mon livre sur l’histoire africaine. Et finalement le matin vous sortez du lit vers dix heures, mais pour vous il est quatre heures, c’est douloureux !

Et depuis notre arrivée le quatorze janvier, nous avons pu:

  • Rendre visite à nos anciens camarades de classe à Epinal et Toulouse,
  • clore nos paperasse liées au séjour à Montréal: bourses, rapports…,
  • Gaëlle a démarré son stage de fin d’études à Chambéry,
  • je commence le mien dans une semaine près d’Évry.

Les diplômes approchent à grand pas, encore quelques mois et s’en sera finit de notre formation initiale. Comme d’autres nous nous posons des questions sur que faire ensuite, il y a tant de choix: volontariat international en entreprise, voyages, travailler en France, poursuivre des études, se réorienter… rien n’est exclu !

À part ça nous avons fait hier soir notre première soirée salsa depuis quatre mois…. j’ai l’impression d’être passé sous un rouleau compresseur ! On ne dirait pas comme ça, mais lever et descendre les mains à toute vitesse, tout en tournant sur soi pendant quatre heures, ça vaut un marathon !