Archives de catégorie : Construction

Réhabilitation d’un manoir en Bretagne

Nous venons de passer dix jours chez Solenn, Rémi et leurs enfants, qui réhabilitent un manoir en Bretagne. Ils y travaillent depuis plusieurs années, avec un gros travail:

  • Défaire les modifications apportées au bâtiment au cours des décennies, qui changeaient de manière importante son aspect ou mettaient sa pérennité en péril,
  • Changer les éléments le nécessitant car ils deviennent dangereux, comme des poutres ou solives, ou ne conviennent plus aux impératifs modernes, par exemple en posant des fenêtres plus isolantes,
  • Réaliser de nouvelles finitions avec les techniques traditionnelles : enduits à la chaux, parquet massif… en apportant dans la mesure du possible une correction thermique, isoler là où c’est possible,
  • Ventiler, produire et distribuer la chaleur nécessaire au confort du bâtiment.

Bref, un projet de longue haleine. Durant notre passage nous avons essentiellement aidé à isoler le grenier et à poser le sol en liège de la salle de bain.

L’occasion aussi de visiter un peu un coin de Bretagne où fourmillent les idées et initiatives : magasins de producteurs et petits marchés, maraîchers, boulangerie à l’ancienne, pâtisseries sans gluten ni lactose… un séjour gastronomique.

Hier soir nous avons retrouvé Laure à Pontivy pour quelques jours de vélo ensemble, dont le programme est en train de se déterminer au grès de nos consultations de cartes et coups de fils.

 

Paille et terre en Bretagne

Nous avons passé une dizaine de jours chez Pierre-Yves et Sandrine qui construisent leur maison en paille porteuse près de Loudéac, au cœur de la Bretagne. Au programme : enduits à base de terre, bardage et petits détails de construction : grilles anti-rongeurs, tracé de cloisons…

L’occasion aussi de découvrir que l’on peut faire du très bon fromage de chèvre en Bretagne. L’expérience de fromages de chèvre vosgiens sans aucun goût nous avait fait penser qu’une herbe trop grasse ne permettait pas de produire un chèvre savoureux. En drômois chauvins, nous étions donc suspicieux à l’évocation de chèvre sous le climat breton. Nous savons maintenant grâce à Pierre-Yves et au GAEC dont il fait partie qu’on peut y faire des fromages soutenant la comparaison avec notre picodon favori.

Maison Feuillette et remontée vers Paris

Après plusieurs jours de route éprouvants pour atteindre Montargis, avec vent de face et pluie, nous sommes restés trois jours à la maison Feuillette. Cette maison, construite après la première guerre mondiale, est la plus vieille recensée en ossature bois isolée en bottes de paille au monde. Elle a récemment été rachetée grâce à l’action du Réseau Français de la Construction Paille pour éviter sa destruction et en faire un lieu d’information et de formation sur la construction en paille. L’association Centre National de la Construction Paille a été créée à l’occasion de ce rachat pour assurer ces actions.

A présent l’équipe de la jeune structure a besoin de bénévoles pour aider à rénover la maison en vue d’en faire un espace d’accueil. Le chantier se déroule jusque fin septembre et toutes les bonnes volontés sont bienvenues, même sans compétences en bâtiment. Pour notre part nous avons eu l’occasion de frotter pas mal : ponçage de plinthes et retrait de papier peint, et posé un doublage de plafond…

Nous avons ensuite pris la route du nord pour rejoindre Paris. Une première (petite) étape jusqu’à la forêt de Fontainebleau nous a mis en jambe, merci à Benjamin pour l’hébergement. La deuxième étape a été beaucoup plus conséquente, avec une journée de 97 km entre Fontainebleau, Melun, Draveil, Paris et Chatou ! Partis à 9h, arrivés à 22h, après avoir vu en coup de vent ma tante, s’être égarés dans Paris, avoir suivi la Seine près de l’île de la cité, et s’être arrêtés à un nombre incalculable de feux… Nous avons profité des deux jours suivants pour nous remettre physiquement tout en faisant quelques emplettes pour préparer la tranche suivante de notre parcours, toujours plus au nord. Nous vous en dirons plus bientôt.

 

Rénovation en Moselle

Nous sommes partis maintenant depuis un peu plus de 6 mois, et prenons quelques jours de repos entre Vosges et Drôme, merci à la SNCF, avant de repartir pédaler.

Depuis notre dernier message nous somme passés par le Jura puis la plaine d’Alsace, avant de bifurquer vers l’ouest direction Metz. Occasions de passer voir d’anciens collègues, des amis et la famille, qui se sont astucieusement répartis le long de ce trajet !

Nous avons ensuite fait étape une semaine sur le chantier de rénovation d’une ferme mosellane. Là nous avons pu nous initier à l’isolation en chaux-chanvre, qui permet d’améliorer l’isolation de murs anciens en limitant les risques liés à l’humidité. En effet un certain nombre de techniques d’isolation présentent des risques si on les applique sur des murs anciens, et il faut bien réfléchir à la compatibilité de l’isolation que l’on ajoute…

La composition du béton de chanvre utilisé :

  • chènevotte 400L
  • chaux NHL2 100kg
  • eau 130L

L’occasion aussi de découvrir les inconvénients du travail de la chaux (aïe), et une sympathique équipe de chantier. Merci à Jean-Michel, Julien et Aline pour cette semaine.